Vous avez moins d'énergie et vous trouvez plus difficile que d'habitude de vous occuper de votre proche. Que se passe-t-il?

La compassion pour la souffrance et la condition de votre proche peut impliquer des déséquilibres psychologiques, émotionnels et physiques. Comment équilibrer votre compassion et conserver votre énergie? Conseils pratiques autour de l'écoute de soi.

Image par défaut

La compassion : un équilibre à trouver

La compassion est une valeur qui fait de nous toutes et tous des personnes capables d'humanité et de sensibilité.

La compassion est un des carburants de la personne proche aidante. Elle donne un sens à son action auprès de son proche, pour qui elle ressent généralement empathie, bienveillance ou encore patience.

À la longue, la compassion pour son proche peut mener la personne proche aidante à des déséquilibres psychologiques, émotionnels et physiques, à une usure. Face à son rôle, elle se perd graduellement dans un labyrinthe; au fil du temps, elle s'oublie et risque l'épuisement.

Les proches aidants ne sont souvent pas conscients du rôle de la compassion sur leur état. Ils ressentent qu'ils ne vont pas bien mais ont de la difficulté à identifier les causes, d'autant que de nombreux éléments peuvent interférer :

ic_play Lire la vidéo

Comment ne pas vous épuiser par excès de compassion? Comment ajuster les valeurs qui sont les vôtres avec la réalité de la vie que vous désirez? Comment faire face à la souffrance de votre proche sans pour autant la porter vous-même? Qu’est-ce qui est en votre pouvoir de changer?

Cas de figures

Exemples

Sentiment de détachement et/ou de perte d’intérêt

Remise en question de l’humanité et du sens de lavie et/ou de l'engagement auprès du proche

Sentiment d’impuissance

La soeur d'une personne proche aidante ne cesse de lui dire : « tu devrais prendre soin de toi », « tu devrais faire ceci ou cela», « il faut », « tu devrais », « pourquoi tu ne fais pas cela ». À la longue, l'aidante doute de son rôle.

Difficulté à retrouver son énergie

Difficultés de sommeil, fatigue

Épuisement profond, tant physique qu’émotif

Un homme d'âge mur s'occupe de son frère atteint de diabète de type 2. Il habite avec lui. Au conseiller Info-aidant, il dit se sentir à la maison comme dans une prison. Le diabète de son frère lui demande beaucoup de suivi. Il dit s'être progressivement vidé de son énergie et ne plus être tout à fait en mesure d'aider son frère.

Besoin de s’isoler

La personne proche aidante s'occupe de son père en perte d'autonomie. La famille est grande, bienveillante et il y a beaucoup de passages dans le logement du père. L'aidante reçoit des conseils de toutes sortes, mais peu d'aide concrète. L'aidante ressent de plus en plus un besoin de s'isoler alors qu'elle a toujours été très proche des membres de sa famille.

Troubles de l’alimentation

Forte émotivité

Colère, inquiétude, anxiété, voire intolérance

La personne proche aidante pense qu'elle fait un épuisement. Elle pleure constamment. Elle est persuadée ne plus être capable de s'occuper de son proche. Elle décide d'en parler à une amie.

L'écoute de soi

C'est le paradoxe de la personne proche aidante : pour être à l'écoute de son proche, il faut être à l'écoute de soi. Cela peut sembler difficile tant la moindre minute est précieuse.

S'écouter, c'est :

  • Développer une sensibilité à soi;
  • Au quotidien, faire grandir et conserver une lucidité par rapport à notre état;
  • Écouter les signaux que nous envoient notre corps et notre esprit;
  • Être aux aguets de déséquilibres qui pourraient surgir;
  • Repérer et activer ce qui nous fait du bien.

Huit conseils pour préserver sa compassion

  1. Développez une connaissance de vous : cela veut dire être attentif et sensible à vous;
  2. Apprenez à repérer les signes qui montrent que vous allez bien, ou moins bien;
  3. Repérez les signaux qui montrent une fluctuation dans votre fonctionnement;
  4. Évaluez-vous continuellement. Vos besoins et vos limites peuvent changer au fil du temps. Vous ouvrir à l’idée de réajuster, si nécessaire, réajustez votre niveau d’engagement auprès de la personne aidée;
  5. Attachez-vous à vous décoder, à déchiffrer sentir et reconnaître ce qui se passe en vous;
  6. Vous mettez beaucoup d'énergie à essayer de contrôler le futur ou à contrer les pertes liées à la maladie ou à la condition de votre proche, même s'il n'y a pas toujours de solution. Concentrez-vous sur ce qui se passe au moment présent et sur les éléments sur lesquels vous pouvez agir. Cela vous aidera à prévenir le sentiment d'impuissance;
  7. Pour aujourd'hui, faites le mieux que vous puissiez faire. Ce sera déjà beaucoup;
  8. Faites des petites choses, chaque jour, pour maintenir votre équilibre et votre santé. Par exemple, vous accorder une sieste, aller marcher dans un lieu apprécié ou encore boire un café chaud.

Si cela ne semble pas naturel, prioriser vos propres besoins vous aide à maintenir votre propre équilibre et vous donne aussi l'énergie pour soutenir votre proche.

Des questions et pistes de réponses

J'ai lu un article qui utilisait l'expression « usure de compassion »...

Oui, l'expression est souvent utilisée. Le mot « usure » illustre ce qui peut se passer : une érosion émotionnelle et physique qui prend place lorsque les personnes qui aident ne sont plus capables de se ressourcer. On parle aussi de « fatigue de compassion » ou d'« épuisement de compassion ». Derrière ces expressions, une réalité qui peut être la vôtre et pour laquelle des services adaptés à vos besoins existent.

Je voudrais avoir davantage de soutien concret de la part de mon entourage. Comment m'y prendre?

La cartographie de soutien peut vous aider dans cette démarche en identifiant vos besoins et votre réseau d’aide. Aussi, consultez des conseils pratiques pour les proches aidants et pour aider sans se brûler, pour apaiser les relations familiales ainsi qu'un guide d’accompagnement à l’intention des personnes aidantes. Enfin, adopter la stratégie de la bouilloire sifflante vous encouragera à partager vos émotions auprès d’une personne en qui vous avez confiance.

J'ai besoin d'entendre ou de lire des témoignages de personnes qui vivent la même chose que moi. Où les trouver?

Découvrez des histoires de proches aidants ou participez à des groupes de soutien. Des ouvrages consacrés à la notion de compassion avec des témoignages de proches aidants sont repertoriés dans le cahier Proches aidants de Biblio-Santé.

format_list_bulleted Voir tous les conseils
close

Besoin de parler?

Contactez Info-aidant pour de l'écoute, de l'information et des références.

Tous les jours de 8 h à 20 h

info
call  Info-aidant :  1 855 852-7784
Clavardage en direct