Debbie Lynch-White « J’étais jeune, c’était flou pour moi tout ça »

09 avril 2022

Debbie Lynch-White « J’étais jeune, c’était flou pour moi tout ça »

Dans le deuxième épisode de la saison 2 du balado des proches aidants, Marina Orsini discute de la question de l’appel à l’aide avec ses invitées, Debbie Lynch-White, Anne-Sophie Van Nieuwenhuyse et Christel Cornelis.

J’étais jeune, c’était flou

Porter son père

De l’âge de 14 à 24 ans, Debbie Lynch-White a pris soin de son père atteint de sclérose en plaques. Cette expérience l’a, sans le savoir, préparée à s’occuper de son grand-père des années plus tard.

C’était difficile, mais c’était la réalité. À ce moment-là, je ne me posais pas de question. (…) Je ne parlais pas vraiment de ce que je vivais. Je pense que je n’ai pas été apte à aller chercher de l’aide. J’étais jeune, c’était flou pour moi tout ça.

Lorsque Debbie devait faire l’épicerie après l’école ou porter son père dans les marches d’escalier, elle ne demandait pas d’aide : « Je faisais ce que je devais faire », raconte-t-elle au micro de Marina Orsini.

Tu y vas une journée à la fois. Toi aussi tu es humain, ça se peut que tu rush, ça se peut que tu flanches, ça se peut que ça soit trop, ça se peut que physiquement tu sois fatigué, pis c’est correct. 

Debbie a traversé des défis, des batailles, des peines, mais aussi des moments de joie, de plaisir et de beauté.

Il y avait des moments de grande beauté à travers ça. Je n’échangerais jamais ce que j’ai vécu. Il y a, dans ces expériences, de grandes leçons, de précieux apprentissages. Parfois à la dure, mais ça a fait qui je suis.  Je n’aurais pas pu être plus proche de mon père et de mon grand-père que je ne l’ai été. (…) J’ai changé la couche de mon père.

Des histoires qui résonnent

Aux côtés de Debbie Lynch-White, Marina Orsini discute aussi dans cet épisode de la question de l’appel à l’aide avec Anne-Sophie Van Nieuwenhuyse et Christel Cornelis.

Anne-Sophie Van Nieuwenhuyse a une expérience double en ce qui concerne la proche aidance. Elle travaille avec des personnes autistes et d’autres qui ont des déficiences intellectuelles et est la maman de Joséphine, une enfant née avec un handicap. Quant à Christel Cornelis, elle est intervenante psychosociale au Réseau des proches aidants Les Moulins et parle à Marina Orsini de la demande d’aide.

La saison 2 du balado des proches aidants est en ligne!

Des enjeux soulevés par le balado...

Demander de l’aide, c’est reconnaitre, respecter ses limites et se donner la chance d’être entendu et compris. Ce n’est pas toujours simple et cela demande du courage. Des conseils pratiques existent :

east Balado des proches aidants - Saison 2
close

Besoin de parler?

Contactez Info-aidant pour de l'écoute, de l'information et des références.

Tous les jours de 8 h à 20 h

info
call  Info-aidant :  1 855 852-7784