Comprendre le maintien à domicile
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

L'inscription au CLSC

En tant que personne proche aidante, il est important de prendre connaissance du soutien que peut vous apporter votre CLSC. Sa mission est d’offrir des services de santé et des services sociaux courants, tels que définis par la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSSS). Le CLSC veille à la santé et au bien-être de la population qu’il dessert. Il offre ainsi plusieurs services répondant aux besoins des aînés et des individus ayant des limitations (ex. : répit, soins d’hygiène, soins infirmiers, psychothérapie, centre de jour).


Ouvrir un dossier

Pour avoir des services de soutien à domicile, la première étape est d’ouvrir un dossier à votre CLSC. La procédure est différente selon les régions. Dans la plupart des territoires du Québec, vous devez communiquer avec le Guichet d’accès de votre CLSC. Sur les sites respectifs des CISSS/CIUSSS, le numéro de téléphone est normalement indiqué dans la section : Soutien à domicile ou Soutien à l’autonomie des personnes âgées. Parfois, il vous faut composer le 811. C’est par exemple le cas pour la région de l’Outaouais.

Demander l’ouverture d’un dossier peut avoir plusieurs avantages pour la personne que vous aidez, mais également pour vous-même. L’offre de services des CLSC est très large. Si leurs services ne sont pas gratuits, ils sont à faibles coûts, ce qui n’est pas négligeable. La personne-ressource qui répondra à votre appel vous posera quelques questions pour évaluer l’urgence de votre situation. Si vous avez dû laisser un message vocal et que vous trouvez que les délais pour retourner ce premier appel sont trop longs ou que votre situation change, n’hésitez pas à les recontacter. Suite à la demande d’ouverture de dossier, une évaluation au domicile de la situation est nécessaire. L’intervenant vous transmettra par la suite ses recommandations ainsi que les services accessibles.

Le premier contact

Lors du premier appel et de la rencontre, il est important que vous fassiez part ouvertement de la réalité de votre situation aux différents intervenants avec qui vous interagissez. Si vous êtes épuisé et avez besoin de répit, dites-le. Connaître vos besoins peut aider l’intervenant dans son évaluation de votre situation et vous assurer que ces derniers seront adéquatement répondus. Les services de soutien au domicile sont très sollicités. Nommer clairement ses besoins est alors la meilleure stratégie à adopter. Trop souvent, les conseillers du service Info-Aidant interviennent auprès de proches qui admettent avoir de la difficulté à accepter que les tâches à gérer soient trop lourdes.

À l’opposé, il peut arriver que le proche aidant mentionne ses besoins et que les services ne lui soient pas dispensés. Ces situations peuvent être fâcheuses. Pour les régler, il faut y aller par étapes. Il faut savoir si ce que vous demandez existe. Si la réponse est oui, nous vous recommandons de faire à nouveau mention de vos besoins à l’intervenant qui gère votre dossier. Celui-ci étant souvent contraint de respecter les limites de l’offre de services, vous pouvez alors, dans une telle situation, demander à parler au gestionnaire pour faire reconnaître vos besoins. En dernier lieu, sachez qu’il est possible de déposer une plainte avec le soutien du commissaire aux plaintes de votre région.

L’importance de bien décrire sa situation

N’oubliez pas, si votre situation change, et cela même si des services sont déjà en place, faites-en part aux personnes qui gèrent votre dossier. Il est important de demander de l’aide sans tarder, car les listes d’attente peuvent être longues. De plus, il faut tenir compte du temps qu’exigeront les différentes étapes et procédures nécessaires avant que les services deviennent effectifs. N’attendez pas d’être dépassé par la situation. Vous pouvez également nous contacter à la ligne Info-Aidant (1 855 852-7784 ou [email protected]) pour que nous vous présentions les services accessibles ainsi que plus de détails sur la procédure.


Sources