Marie-Claude Senécal : « On existe à deux »

22 avril 2022

Marie-Claude Senécal : « On existe à deux »

Dans le quatrième épisode de la saison 2 du balado des proches aidants, Marina Orsini discute autour du sentiment de culpabilité avec ses invitées Marie-Claude Senécal, Louise Deschâtelets et Gabrielle Brind’Amour.

22 avril 2022
On existe à deux

Elle va devoir m’apprendre à vivre sans elle

Marie-Claude Sénécal est enseignante et maman de Joanie, une jeune adulte atteinte de paralysie cérébrale. Joanie ne marche pas et ne parle pas. Les préoccupations de Marie-Claude prennent plusieurs formes : les soins à prodiguer à sa fille, les multiples rendez-vous à l’hôpital, le manque de ressources, des formulaires compliqués, les difficultés financières, la perte des services à l’âge de 21 ans, le manque de sommeil, etc. Dans ce tourbillon effréné, Marie-Claude tente de ne pas perdre pied.

Toutes les deux semaines, je me donne deux jours pour ne penser qu'à moi. Parce qu’autrement, on existerait qu'à deux. Je n’existerais jamais toute seule. Même lorsqu’elle n’est pas là, il y a un vide autour de moi; je me cherche un peu.

La culpabilité se fait sentir, de même que le sentiment de ne pas en faire assez. Et, comme plusieurs parents d’enfants handicapés, l’avenir de Joanie l’angoisse. L’option du placement est inimaginable pour Marie-Claude Senécal.

Y'a pas un parent qui a envie de placer son enfant. Quand un parent place son enfant, c’est parce qu’il est à bout de souffle, parce qu’il va être malade s’il ne le fait pas. Chaque parent qui place son enfant ressent une tristesse profonde. Je veux que Joanie reste toujours avec moi, et je veux qu’elle parte avant moi. Je ne savais pas comment vivre avec elle. Elle va devoir m’apprendre à vivre sans elle. J’aime mieux une vie compliquée avec Joanie qu’une vie simple sans Joanie.

Des histoires qui résonnent

Marina Orsini discute aussi dans cet épisode avec Louise Deschâtelets et Gabrielle Brind’Amour.

Louise Deschâtelets est une actrice, animatrice et chroniqueuse québécoise. Durant sa vingtaine, elle est devenue proche aidante de sa mère atteinte d’un cancer des poumons. Gabrielle Brind’Amour est directrice générale de L'Accolade Santé mentale, chargée de cours en éducation spécialisée et collaboratrice au Réseau Avant de Craquer.

La saison 2 du balado des proches aidants est en ligne!

Des enjeux soulevés par le balado...

Presque toutes les personnes proches aidantes ressentent de la culpabilité à un moment ou à un autre. Inquiètes pour leur proche aidé, elles ont souvent peur de ne pas en faire assez. Des conseils pratiques existent :

east Balado des proches aidants - Saison 2
close

Besoin de parler?

Contactez Info-aidant pour de l'écoute, de l'information et des références.

Tous les jours de 8 h à 20 h

info
call  Info-aidant :  1 855 852-7784