keyboard_backspace
Retour aux conseils

Diabète de type 1

Illustration d'un homme passant le balais dans une tête

Vous accompagnez un proche ayant un diabète de type 1?

Pour le proche aidant d'une personne atteinte d'un diabète de type 1, le suivi est exigeant, encore plus s'il s'agit d'un enfant.

Image par défaut

Le diabète de type 1

Le diabète de type 1 est un dysfonctionnement du système immunitaire. Il se caractérise par l’absence partielle ou totale de production d’insuline par le pancréas. L’insuline est une hormone qui aide le corps à contrôler le niveau de glucose (sucre) dans le sang.

Le diabète de type 1 se développe généralement avant l’âge de 30 ans, tant chez les hommes que chez les femmes. Au Canada, 10% des personnes atteintes de diabète ont un diabète de type 1.

Pour assurer sa survie, la personne qui souffre de diabète de type 1 dépend d’injections d’insuline quotidiennes ou d’une pompe à insuline. Les personnes qui s'injectent de l'insuline doivent en déterminer quotidiennement la quantité : cela veut dire mesurer l’apport de glucide aux repas, la glycémie sanguine, le degré de dépense énergétique.

Âge

Symptômes

Adulte

Vision floue, soif et faim importantes, fatigue, besoin d’uriner fréquemment, infections cutanées fréquentes, lente cicatrisation des plaies, perte de poids malgré un appétit accru

Quand le sucre dans le sang devient trop élevé : confusion, accélération du rythme respiratoire, battements rapides du cœur, haleine fruité, trouble de la coordination des mouvements, tremblements, difficultés d’élocution, douleur dans l’abdomen, nausée, vomissements, perte de connaissance

Enfant

Soif intense ou accentuée, perte ou gain de poids, fatigue et faiblesse importantes, besoin d’uriner souvent, mouiller son lit, urine de teinte jaunâtre et à l’odeur sucrée

À un stade plus avancé : nausées et vomissements, douleurs abdominales, déshydratation, haleine fruitée et sucrée, vision trouble

Évolution

Le diabète de type 1 est une maladie qui se ne se guérit pas. Un suivi serré et une adaptation du mode de vie sont indispensables pour assurer la survie de la personne et une qualité de vie.

De façon générale, le parcours de la personne dépend des éléments suivants :

  • Les types de symptômes;
  • Le suivi et l'accès aux services et ressources;
  • Sa capacité et celle de son entourage à s'informer. La personne proche aidante doit connaître les détails de la maladie, la médication, les complications, l'alimentation, l’hypo et l’hyperglycémie, pour ne citer que ces éléments;
  • Si le proche diabétique est un enfant, une prise en charge importante est nécessaire, parce que son jeune âge ne lui permet pas d’assumer tous les aspects de la maladie. Par conséquent, ce sont les parents qui prennent en charge les soins de l’enfant et deviennent ainsi leur proche aidant.

Renseignez-vous auprès de votre CIUSSS sur l'existence d'un programme pour personnes pré-diabétiques et diabétiques pour mieux connaître leur maladie et les moyens de la contrôler.

Traitement et prévention

Le traitement du diabète de type 1 exige un suivi étroit, notamment :

  • un contrôle rigoureux de la glycémie avant et après les repas, accompagné d’injections d’insuline;
  • un contrôle de la tension artérielle et du taux de cholestérol;
  • des examens annuels dans le but de dépister les complications et d’évaluer les
    facteurs de risque cardiovasculaires;
  • un régime alimentaire sain qui évite le sucre et les graisses saturées;
  • la pratique régulière d’une activité physique, au moins 30 minutes par jour;
  • l’arrêt du tabac;
  • un poids santé à maintenir.

Dix conseils pour accompagner votre proche

En tant que personne proche aidante, vous pouvez :

  1. inciter votre proche à adopter un horaire régulier (repas, lever, coucher) afin de faciliter le contrôle du traitement;
  2. encourager votre proche à mesurer son taux de glucose au moins trois fois par jour afin d’ajuster, si nécessaire, le niveau d’insuline;
  3. aider votre proche quand il mesure son taux de glucose, si besoin est;
  4. suggérer des activités physiques que vous pouvez faire ensemble, en famille ou avec des amis. La marche, notamment, est indiquée pour lutter contre le diabète;
  5. vous renseigner sur les guides alimentaires, les conseils pratiques et les recettes adaptées à l’alimentation d’une personne diabétique;
  6. établir un tableau des valeurs glycémiques pour mieux s’y référer et informer les professionnels de la santé au besoin;
  7. inciter votre proche à porter sur lui une carte signalant son diabète de type 1 ou le bracelet d'identification médicale;
  8. élaborer une liste de contacts, notamment en cas d’urgence;
  9. être attentif à ce que votre proche ressent;
  10. consulter des organismes locaux qui offrent des conseils sur la maladie, du soutien psychosocial, de l’aide à domicile ou de l’aide aux déplacements;

Si votre proche est un enfant, certains de ces conseils ne peuvent pas s'appliquer.

Des questions et pistes de réponses

Notre enfant a récemment été diagnostiqué avec un diabète de type 1. Comment lui en parler?

Le jeu éducatif GlucoZor, destiné aux enfants de 8 à 12 ans et disponible comme application, consiste à s'occuper de GlucoZor, qui est diabétique, en lui donnant des repas équilibrés, en surveillant sa glycémie et en lui injectant la bonne dose d'insuline. Communication-Jeunesse propose aussi une petite sélection de livres; un organisme à connaître pour ses choix judicieux et son espace Livrovore, où votre enfant trouvera des moyens d'expression de ses émotions par le jeu et la lecture. Le camp Carowanis permet à l'enfant de partager sa réalité avec d'autres enfants.

On nous a dit à l'hôpital que notre enfant a eu une acidocétose diabétique. Qu'est-ce que c'est ?

C'est une complication grave, généralement dans les cas de diabète de type 1. Le corps produit des niveaux élevés d’acide dans le sang jusqu'à être toxique. Si vous constatez chez votre enfant une envie fréquente d’uriner, une grande soif, une perte de poids, le fait d’avoir toujours faim et une grande fatigue, cela peut être le signe d'un diabète de type 1 qui pourrait mener à cette complication. Consultez sans tarder.

Connaissez-vous des applications pour aider dans le suivi du taux de glucose?

Certains outils pratiques sont suggérés dans la page Ce qu'il faut savoir du diabète.

Quelles sont les aides financières liées au diabète?

Pensez au crédit d'impôt pour les personnes handicapées au moment de produire votre déclaration de revenus; le diabète de type 1 fait partie des cas qui peuvent être considérés.

format_list_bulleted Voir tous les conseils
close

Besoin de parler?

Contactez Info-aidant pour de l'écoute, de l'information et des références.

Tous les jours de 8 h à 20 h

info
call  Info-aidant :  1 855 852-7784