Alzheimer et autres maladies neurodégénératives
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Maladie d’Alzheimer et sécurité à domicile : quelques astuces

Si votre proche est atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, il vous arrive peut-être de vous inquiéter pour sa sécurité, surtout lorsque la personne est seule à la maison. Voici quelques astuces pour adapter le domicile ou faciliter le quotidien d’une personne ayant des troubles cognitifs. 


DES QUESTIONS À SE POSER

D’abord, il importe de bien connaître la situation de votre proche. Les causes des difficultés dans les activités quotidiennes ne sont pas nécessairement les mêmes d’une personne à l’autre. Il existe autant d’astuces que de personnes et de milieux différents. En vous posant les bonnes questions, vous serez en mesure de mieux orienter vos actions futures.

  • Mon proche éprouve-t-il des problèmes de mémoire ou d’attention?
  • Sa capacité de jugement est-elle diminuée?
  • Son équilibre est-il précaire?
  • Sa perception visuelle est-elle altérée (ex. : évaluer les distances ou différencier les couleurs)? Est-il parfois désorienté dans le temps ou l’espace?
  • Quels risques potentiels l’environnement physique du domicile présente-t-il?

DANS TOUT LE DOMICILE

Une foule d'évolutions technologiques sont apparues ces dernières années. Des objets intelligents facilitent grandement le quotidien des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et des maladies apparentées. En voici quelques uns, utiles pour tout le domicile :

  • Détecteur de portes et de mouvements, pour éviter les risques d'errance;
  • Téléphones adaptés et/ou amplifiés, pour que votre proche puisse vous appeler facilement ou être appelé;
  • Horloges-calendrier et horloges, pour que votre proche se repère plus facilement dans le temps;
  • Piluliers avec alarme, pour rappeler la prise de médicaments;
  • Prises intelligentes qui coupent le courant électrique quand l'avertisseur de fumée retentit.

DANS LA CUISINE 

Dispositifs d'arrêt automatique

  • Pour la bouilloire ou la cafetière, utilisez des appareils avec arrêt automatique;
  • Il existe également des dispositifs d’arrêt automatique pour la cuisinière. Si vous craignez que votre proche utilise cet appareil, vous pouvez retirer les boutons de contrôle, installer un interrupteur externe non visible ou encore carrément débrancher l’appareil;
  • Utilisez un four à micro-ondes simple offrant des périodes de cuisson prédéterminées (ex. : 30 secondes) et appliquez un repère, comme un autocollant de couleur, sur le bouton à choisir.

Prises intelligentes et autres

  • Des prises intelligentes peuvent couper le courant des petits électroménagers ou de la cuisinière quand le détecteur de fumée retentit et/ou donnent la possibilité de monitorer à distance;
  • Assurez-vous d’avoir un extincteur à proximité et que ce dernier soit bien à la vue;
  • Placez couteaux et produits ménagers hors de portée et, au besoin, installez des bloque-tiroirs, comme ceux employés pour les enfants. Il existe aussi de la vaisselle et des ustensiles adaptés.

DANS LA SALLE DE BAIN 

  • Retirez les serrures pour empêcher votre proche de s’enfermer accidentellement à l’intérieur;
  • Laissez à portée de vue uniquement les objets qui sont essentiels au fonctionnement quotidien de votre proche (brosse à dents, dentifrice, savon et serviette);
  • Installez un tapis antidérapant dans la baignoire et des barres de sécurité pour le bain et la toilette.

AUTRES ASTUCES 

  • Placez les médicaments (d’ordonnance, vitamines, produits naturels) hors de vue ou dans une armoire fermée à clé;
  • Pour faciliter l’orientation dans le temps, installez un calendrier et une horloge dans un endroit passant;
  • Placez, près des appareils téléphoniques, une liste des numéros importants, écrits lisiblement;
  • Si vous craignez que votre proche sorte du domicile et qu’il s’égare, assurez-vous qu’il ait toujours sur lui ses informations personnelles et les numéros importants. Renseignez-vous sur le programme MedicAlert Sécu-Retour MD, offert par les Sociétés Alzheimer;
  • Vous pouvez poser une bande adhésive rouge sur les planchers pour tenter de dissuader votre proche de dépasser certaines zones de la maison (ex. : entrée d’escalier vers le sous-sol, vestibule);
  • Certaines tasses et verres sont dotés de systèmes de rappel pour aider votre proche à boire plus fréquemment;
  • L’important est de maximiser la sécurité à domicile sans restreindre l’autonomie ou faire diminuer les capacités résiduelles de la personne que vous voulez protéger.

Un professionnel de la santé comme un ergothérapeute pourrait vous aider à trouver les solutions convenant à la situation de votre proche.

Notez bien que les astuces que nous partageons ici avec vous sont données à titre d’exemple. Elles ne s’appliquent donc pas nécessairement à votre situation et à celle de votre proche. 

Partage de connaissances et d'expériences

Sur notre site Web, vous trouverez, pour vous, vos proches et votre entourage, de l'information pour :


Sources

Association France Alzheimer. La maladie d’Alzheimer à la maison – Les aménagements.

Société Alzheimer du Canada. Sécurité à domicile.

Eugeria.ca. Produits pour assister le quotidien. Une section Aide aux proches est disponible sur le site québécois de cette entreprise montréalaise.

La Presse. Gadgets futés pour aînés.