Alzheimer et autres maladies neurodégénératives
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Maladie d'Alzheimer et apparentées

À ce jour, 153 000 Québécois sont atteints de la maladie d'Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Cette maladie neurodégénérative affecte non seulement la personne qui en est atteinte, mais aussi sa famille et ses proches. Si vous prenez soin d’un proche atteint de la maladie d’Alzheimer, vous vous posez certainement de nombreuses questions et c’est normal. Vous trouverez ici un résumé d’information pour mieux comprendre cette maladie.


Que dois-je savoir sur la maladie d'Alzheimer ?

Au Canada, la majorité des personnes qui souffrent d’un trouble neurocognitif sont atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Cette maladie ne fait pas partie du vieillissement normal. Elle est progressive et irréversible.

Voici un aperçu des symptômes principaux.

Symptômes
Exemples de manifestation

Pertes de mémoire

Oublier les événements récents, se répéter, perdre des objets à répétition

Difficultés à exécuter des activités quotidiennes                

Être désorganisé dans l’exécution des tâches, comme par exemple avoir de la difficulté à gérer ses médicaments ou ne plus savoir comment utiliser le four micro-onde

Déclin des capacités de langage

Chercher ses mots ou les mélanger

Désorientation dans l’espace et dans le temps

Confondre les moments de la journée, ne pas savoir le mois de l’année, se perdre en auto sur des trajets connus

Jugement amoindri

Prendre des risques, sortir de la maison sans s’habiller adéquatement lorsqu’il fait froid, faire aveuglément confiance à un inconnu pour des questions d’argent

Difficultés face aux notions abstraites

Avoir de la difficulté à comprendre des consignes complexes ou à interpréter des situations particulières, éprouver de la difficulté à gérer des finances

Changements dans la personnalité

Devenir anxieux ou irritable

Perte d’intérêt

Être passif, avoir besoin d’encouragement pour prendre part à des activités

Si vous ou un proche souffrez de certains de ces symptômes, cela ne veut pas dire qu’il s’agit de la maladie d’Alzheimer. Rendez-vous sur le site de la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer pour obtenir plus d’informations sur la maladie ou parlez-en avec votre médecin.

Facteurs de risque

À ce jour, la cause exacte de la maladie d’Alzheimer n’a pas encore été trouvée. Certains facteurs de risque sont également mentionnés dans la littérature :

  • l’âge avancé (principal facteur);
  • le sexe (féminin);
  • la génétique;
  • les antécédents familiaux;
  • l’hypertension;
  • le diabète;
  • la dépression;
  • les troubles auditifs;
  • les traumatismes crâniens;
  • le tabagisme;
  • le niveau de scolarité;
  • l'isolement social.

Évolution

Dans plus de 90% des cas, la maladie apparaît après l’âge de 65 ans.

Avec l’évolution de la maladie, les symptômes s’intensifient jusqu’à ce que la perte d’autonomie soit sévère et la personne requiert une aide importante ou totale pour l’ensemble de ses activités quotidiennes, sa communication et sa sécurité.

Même si la vitesse de sa progression est imprévisible, plus la maladie apparaît à un âge avancé, plus elle a tendance à évoluer lentement.

Vous avez peut-être également entendu parler de l’échelle de Reisberg. Aussi appelée « échelle de détérioration globale », elle mesure sur une échelle de 1 à 7 la progression de la maladie. Sur son site Web, la société Alzheimer du Canada décrit ces différents stades d’évolution.

Traitement 

À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement pour guérir la maladie. Certains médicaments permettent d’atténuer ou de stabiliser temporairement la manifestation des symptômes, mais l’évolution de la maladie est inévitable.

Quel que soit le stade de la maladie, des traitements non pharmacologiques permettent d’optimiser le fonctionnement au quotidien et de pallier les difficultés cognitives et comportementales.

Les professionnels de la santé sont en mesure de vous soutenir et vous conseiller dans l’accompagnement de votre proche atteint de la maladie d’Alzheimer.

Prendre soin de soi et réduire son stress

Être proche aidant, c’est composer au quotidien avec de multiples défis. Cependant, de nombreux proches aidants priorisent le bien-être de leur proche sans penser à leurs propres besoins. Nous vous invitons à consulter la section de notre site web intitulée Le rôle de proche aidant ainsi que le Guide de ressources pour proches aidants créé par la Société Alzheimer Montréal pour découvrir des pistes pour apprendre à mieux prendre soin de vous-même. 

Nous vous invitons également à découvrir nos deux programmes de formation destinés aux personnes proches aidantes : 

Devenir aidant, ça s’apprend! Un programme de formation en ligne développé pour les personnes dont le proche a été diagnostiqué au cours des 24 derniers mois, soit de la maladie d’Alzheimer, soit de maladies apparentées. Il a pour but de favoriser la transition vers le nouveau rôle d’aidante ou d’aidant et de prévenir l’épuisement.

La formation en ligne MeSSAGES : pour les aidantes et les aidants de personnes ainées ou ayant un profil gériatrique désireux d’apprendre et d’expérimenter différentes stratégies de gestion du stress.

Vous pouvez joindre Info-aidantun service d'écoute, d'information et de références professionnel, confidentiel et gratuit. Le contact peut se faire par téléphone au 1 855 852-7784 tous les jours de de 8 h à 20 h et par courriel

Partage de connaissances et d'expériences

Sur notre site Web, vous trouverez, pour vous, vos proches et votre entourage, de l'information pour :


Sources

Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). Traitement pharmacologique de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées (2015).

Ministère de la Santé et des Services sociaux. Alzheimer et autres troubles neurocognitifs majeurs.

Société Alzheimer du Canada. Qu'est-ce que la maladie d'Alzheimer?

La Société Alzheimer de Québec. La maladie Alzheimer en chiffres.

Centre de santé et de services sociaux - Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke. Guide pour les proches aidants et les intervenants - Problèmes rencontrés dans la maladie d'Alzheimer.

Révisé par :

Dr Fadi Massoud
Interniste - gériatre à l'hôpital Charles LeMoyne
Professeur Agrégé de Clinique, Université de Montréal
Professeur d'Enseignement Clinique, Université de Sherbrooke