Actualités
Montréal
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Soutenir une personne avec des troubles de santé mentale

Le 6 janvier 2021

La crise actuelle met nos nerfs à rude épreuve. Et pour une personne qui a des problèmes de santé mentale, cette crise est encore plus lourde de conséquences. Sachez que pour vous aider à traverser cette période, il existe des ressources à Montréal.


Selon une étude de l’Université de Sherbrooke, un adulte sur quatre présente des signes d’anxiété ou de dépression majeure (enquête réalisée auprès de 8500 adultes, du 6 au 18 novembre dernier, dans sept régions du Québec). Rien d’étonnant tant notre quotidien est bouleversé depuis plusieurs mois.

Ce désarroi est d’autant plus présent pour les proches aidants qui soutiennent une personne aînée avec ou sans troubles de santé mentale. D’ailleurs, il est parfois difficile de repérer les troubles de santé mentale chez les personnes aînées, car leurs symptômes diffèrent du reste de la population. 

 

Des ressources spécialisées

Inutile d’attendre d’être à bout pour demander de l’aide! Trouver du soutien pour traverser une période difficile ou pour se sentir plus à l’aise dans l’accompagnement offert à un proche est une décision saine et pleine de bons sens.

Des organismes sont là pour vous aider. C’est le cas, par exemple, de l’AQPAMM, qui accompagne les familles et l’entourage d’une personne vivant avec un trouble de santé mentale. L’organisme offre information, référencement et soutien

Vous trouverez également en ligne de nombreuses ressources et de multiples conseils :

Ressources à Montréal :

Conseils et ressources du gouvernement du Québec : https://www.quebec.ca/sante/conseils-et-prevention/sante-mentale/vivre-avec-un-proche-atteint-de-maladie-mentale/

Réseau Avant de craquer (fédération d’organismes voués au mieux-être de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale :https://www.avantdecraquer.com/

Guides :

Et si mon proche refuse le traitement?

Camillo Zacchia, sur son blogue Psychospeak with Dr Z, rappelle comment il est possible d’aider une personne ayant des problèmes psychologiques et personnels, qui refuse tout traitement : « Deux options s’offrent à vous. Au Québec et dans la plupart des pays, il est impossible d’évaluer ou de soigner quelqu’un contre son gré, à moins que cette personne présente un danger pour elle-même ou pour autrui. Si c’est le cas, vous pouvez entamer des démarches pour demander une évaluation psychiatrique en vous présentant au Palais de justice. Là, on vous aidera à remplir les formulaires nécessaires. Inutile de dire que ce n’est pas la meilleure solution. La plus simple (la deuxième option) est de garder le canal de communication ouvert avec votre proche et d’établir un lien de confiance. La personne finira par réaliser qu’elle a besoin d’aide et se confiera à vous. C’est à ce moment que vous pourrez la conduire à l’hôpital ou la diriger vers une ressource qui saura l’aider. Le traitement sera d’autant plus efficace que la personne y aura consenti de son plein gré. »