Actualités
Montérégie
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Démystifier le répit

Le 23 novembre 2017 par L'Appui Montérégie

Qui ne rêve pas à un moment ou à un autre d’une pause, d’un répit pour se ressourcer et recharger ses batteries. Qu’en est-il des proches aidants qui donnent sans compter pour prendre soin d’un proche aîné en perte d’autonomie?


Que la perte d’autonomie de la personne aidée soit survenue brusquement ou de façon progressive, que le soutien offert le soit par amour ou par sentiment de devoir, la grande majorité des proches aidants ont un point en commun, ils ont besoin de répit. Ils s’oublient souvent et l’épuisement les guette puisqu’à leurs obligations régulières s’ajoutent une charge mentale et des responsabilités liées aux besoins de la personne aidée.

Les études montrent que les proches aidants sont particulièrement à risque de souffrir d’épuisement, ce qui peut avoir une incidence considérable sur leur santé ainsi que sur la qualité et même la durée de leur vie. Pourtant, nombre d’entre eux tardent à demander de l’aide et, quand ils le font, le mal est souvent déjà fait. Il est vrai que demander un coup de main ou accepter de laisser entrer des étrangers chez soi peut être difficile. Cela demande une période d’adaptation, tant pour la personne aidée que pour le proche aidant. Malgré tout, les professionnels, les intervenants et les proches aidants eux-mêmes s’accordent pour affirmer que les services de répit sont nécessaires pour prévenir l’épuisement des proches aidants.

 

Qu’est-ce que le répit?

Services qui consistent à libérer temporairement le proche aidant de son rôle en favorisant l’amélioration de sa qualité de vie. Les services de répit peuvent être offerts par des organismes communautaires ou des ressources institutionnelles. Ils sont gratuits ou payants et peuvent être dispensés soit à domicile ou à l’extérieur du foyer (à un centre de jour, par exemple). La fréquence et la durée des services de répit varient d’un endroit à l’autre. De la simple surveillance sécuritaire aux services de répit qui s’accompagnent d’activités de stimulation pour la personne aidée, le répit est offert sous de multiples formes. Il existe plusieurs types de répit afin de répondre le mieux possible aux besoins des proches aidants d’aînés de la Montérégie. Nous évitons de parler de gardiennage par souci de dignité de la personne âgée en perte d’autonomie.

 

Les types répit

  • Répit accessoire

Est considéré répit « accessoire » toute période de répit n’étant pas une fin en soi. Un répit « accessoire » se veut un instrument afin de libérer un aidant pour qu’il puisse accéder à des activités de soutien psychosocial, d’information ou de formation. Le répit accessoire peut-être offert au domicile en halte-répit à l’extérieur du domicile. Il s’agit d’une mesure d’accessibilité aux services au même titre que le transport.

 

  • Répit traditionnel

Période de répit offerte grâce aux ententes de services entre les organismes communautaires et les entreprises d’économie sociale, où les aidants sont référés presque exclusivement par le CISSS, sauf quelques rares exceptions, à domicile le plus souvent, parfois en halte-répit pour des périodes généralement entre quatre et huit heures offertes par des accompagnateurs-répit formés par l’organisme communautaire. Le jour, l’heure et la durée du service rendu ne sont pas nécessairement au choix de l’aidant.

 

  • Répit non-traditionnel ou atypique

Services dont le but est de permettre à l’aidant de bénéficier d’un répit planifié et orienté vers son ressourcement personnel. Le service de répit peut être disponible pour une période correspondant au besoin de l’aidant. Les heures atypiques se situent en dehors des heures et les jours déjà couverts par le répit traditionnel. Le répit peut prendre toute sorte de formes, les demandes des aidants et l’imagination des porteurs de projets étant la limite des possibilités.

L’offre de service de répit sur le territoire de la Montérégie est très vaste et variée. Pour toutes questions concernant le répit ou tous autres services destinés aux proches aidants d’aînés en Montérégie contactez Chantale Tremblay, conseillère aux proches aidants au 1 855 -852-7784.