Actualités
Mauricie
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Journée mondiale de la sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées

Le 14 juin 2020


Détecter la maltraitance envers les aînés

Le gouvernement du Québec définit comme étant de la maltraitance envers un aîné dès qu’un geste, une action ou une absence d’action se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez la personne aînée. 

La journée mondiale dela sensibilisation à lamaltraitance des personnes âgées, le 15 juin, permet d’accroître la visibilité des ressources et services existants pour améliorer la sécurité des personnes aînées mais aussi à mettre en lumière ce problème, trop souvent passé sous silence.

Il existe 7 types de maltraitance envers les ainés :

•   Psychologique (l’humiliation, l’insulte, le rejet, le dénigrement etc.)

•   Physique (coups, blessures ou refus de prêter assistance à l'alimentation par exemple)

•   Organisationnelle (lacunes dans les soins ou les services offerts)

•   Sexuelle (attouchements, victime d’exhibitionnisme, etc.)

•   Matérielle ou financière (vol, se faire soutirer de l’argent)

•   L’âgisme (mépris, préjugés, infantilisation)

•   Violation des droits de la personne (Atteinte aux droits et libertés).

Peut-être reconnaissez-vous des actions que vous avez fait subir à votre proche aîné, dans un excès de colère ou suite à une mauvaise journée. Pouvoir identifier lorsqu’on a un comportement inapproprié est une manière de reconnaître l’existence de cette maltraitance et de régler les problèmes en s’adaptant et en essayant de mieux appréhender certaines situations. Si vous avez du mal à contrôler votre colère, n’hésitez pas aller chercher de l’aide. Contactez le service Info-aidant pour parler à un conseiller qui saura vous accompagner.

 

Détecter la maltraitance envers les proches aidants

Au Québec, un proche aidant sur quatre est un aîné. Comme démontré plus haut, la maltraitance peut prendre toutes sortes de formes, y compris celle que vous pouvez subir à travers votre rôle de proche aidant. Voici les différentes formes de maltraitance dont vous pourriez être victime :

  • Aider un proche est une tâche exigeante qui peut vous mener à vous oublier vous-même, ce qu’on peut associer à de l’auto maltraitance. Normaliser son rôle et s’épuiser dans les tâches, négliger sa propre santé et ses besoins sont les caractéristiques de cet oubli de soi-même chez les proches aidants. 
  • La maltraitance envers les proches aidants peut provenir de l’entourage. Volontaire ou non, la violence psychologique comme le manque de reconnaissance, le manque de soutien ou l’imposition de ce rôle de proche aidant sont différents aspects de cette maltraitance provenant de la famille elle-même.
  • La personne aidée peut elle aussi être à l’origine d’une maltraitance, en refusant l’aide, avec des paroles blessantes ou avec des gestes violents envers vous.
  • Les personnes travaillant dans le réseau de la santé ou les services sociaux peuvent également être coupables de maltraitance envers les aidants en ne reconnaissant pas leur rôle ou en apportant peu de soutien face à la situation. En délaissant le proche aidant, le risque d’épuisement s’agrandit.

Cette maltraitance envers les proches aidants est malheureusement trop souvent passée sous silence, et plusieurs facteurs en sont la cause, comme la banalisation de cette violence et le refus de croire à son existence. Ce sujet reste un tabou chez de nombreux aidants, mais parler de son cas personnel entraînera une plus forte sensibilisation des organismes face à cette maltraitance et permettra à d’autres aidants de parler plus librement. Pour en lire davantage sur la maltraitance envers les aidants, consultez cet article.

En cette période de confinement, les comportements peuvent être exacerbés et plus tendus pour certaines personnes qui vivent mal la crise sanitaire que nous traversons. Les personnes aînées et les aidants ne doivent en aucun cas servir de défouloir, au contraire, ils ont encore plus besoin de notre soutien et de notre aide.

Si vous détectez un de ces comportements d’une personne envers vous ou envers quelqu’un, n’hésitez pas à contacter Table Action Abus Aînés Mauricie au 819 697-3146.

Visionnez la capsule Maltraitance par négligence ici