Actualités
Mauricie
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Démystifier les soins palliatifs

Le 4 mai 2020 par L'Appui Mauricie et Albatros Trois-Rivières

Du 4 au 10 mai 2020 a lieu la Semaine nationale des soins palliatifs. Afin de déboulonner les mythes et expliquer plus clairement en quoi ils consistent, nous vous avons concocté un petit article sur le sujet.


Les soins palliatifs, qu’est-ce que c’est ?

Les soins palliatifs sont un type de soins de santé spécialisé qui vise à soulager la souffrance et à améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec une maladie limitant leur espérance de vie. Les soins palliatifs ont pour objectifs de remédier aux problèmes physiques, psychologiques, sociaux, spirituels et pratiques liés à la maladie.  

Ces soins sont offerts par une équipe multidisciplinaire dont font partie les médecins, le personnel infirmier, les travailleurs sociaux, les bénévoles accompagnants, etc.

Lorsqu’une personne reçoit un diagnostic d’une maladie incurable, sa vie, mais aussi celle de ses proches, est bouleversée. Il est toujours troublant pour un père, une sœur, un mari ou un enfant de devoir accompagner son proche dans cette situation. Cela révèle les liens forts qui unissent les personnes entre elles. C’est pourquoi les personnes en fin de vie de même que les proches aidants ont droit à des services d’accompagnement et de soutien au cours de cette période souvent difficile.

Les mythes

Les soins palliatifs entretiennent certains mythes qu’il est bon de briser :

Mythes

Réalité

On donne de la morphine pour précipiter la mort.

Bien dosée, la morphine permet de maintenir le confort de la personne malade, mais elle ne précipite pas la mort.

Lorsqu’une personne reçoit des soins palliatifs, c’est qu’elle va bientôt mourir.

Les soins palliatifs commencent lorsque les soins curatifs, visant à guérir une maladie, sont cessés. 

Lorsqu’une personne en soins palliatifs cesse de manger, elle meurt de faim.

Une personne souffrant d’une maladie avancée ne ressent pas la faim et la soif de la même manière qu’une personne en santé. Si elle cesse de manger, elle mourra de sa maladie et non de faim.

Afin de mieux vous s’informer sur les réalités des soins palliatifs, nous vous proposons de vous renseigner sur le site de l’Association canadienne pour les soins palliatifs.

Ressources pour bien accompagner son proche en soins palliatifs

Les proches aidants ont droit à des services d’accompagnement et de soutien au cours de cette période difficile. Que ce soit des outils informatifs ou de conseils sur comment gérer ses émotions et ses communications avec la personne, vous trouverez dans ces guides, l’aide dont vous aurez besoin dans la compréhension de la maladie de votre proche et dans le cheminement vers le deuil :

 

Guide pour les proches aidants du CIUSSS-de-la-Mauricie-et-du-Centre-du-Québec

Guider les proches aidants de personnes en fin de vie, par l’Association canadienne des soins palliatifs

Biblio aidant : les soins palliatifs

Guide des aidants naturels : un manuel sur les soins en fin de vie

 

Vous trouverez également, sur cette chaîne YouTube, une série de 8 vidéos destinées aux aidants des personnes qui reçoivent des soins palliatifs à domicile. 

Guylaine Tremblay, dans son émission Banc public a également traité du sujet avec un infirmer travaillant aux soins palliatifs à domicile. 

Les organismes

Les équipes médicales en soins palliatifs seront là pour vous accompagner en établissement ou à domicile.  Il existe également des organismes pouvant vous soutenir dans cette dernière étape de la vie.

En Mauricie Albatros Trois-Rivières et Albatros Centre-Mauricie offrent des services de soutien psychosocial et de répit pour les aidants.

La mission de ces organismes est d'accompagner, en toute gratuité, jusqu'en fin de vie et sans discrimination, les personnes atteintes de maladies graves en soins palliatifs ou en fin de vie, et ce, dès l’annonce du diagnostic. Le soutien peut se faire à domicile, en résidence, en établissement ou en maison de soins palliatifs et permet un répit aux proches aidants. Il y a aussi possibilité d’un accompagnement au deuil. Ils ont également pour mission de former et de soutenir des personnes qui deviendront des bénévoles en soins palliatifs et en fin de vie.

Le bénévole accompagnateur formé et qualifié offre à la personne malade et à ses proches :

  • Sa présence : l’écoute, le respect et le soutien.
  • Son accompagnement afin de cheminer le plus sereinement possible à travers les étapes menant à la fin de vie.

Sources