Actualités
Mauricie
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Comment concilier vie professionnelle et rôle de proche aidant ?

Le 12 juillet 2019 par Jean-François Bouchard

Le vieillissement de la population a d’importantes conséquences sur le marché du travail.


"Le vieillissement de la population a d’importantes conséquences sur le marché du travail. Si cette réalité influence directement la disponibilité de la main-d’œuvre, elle touche aussi à un autre enjeu majeur, celui de la rétention du personnel qui agit comme proche aidant. Une question qui interpelle comme jamais les employeurs dans la gestion de leurs ressources humaines.

Selon l’Institut de la statistique du Québec, le quart de la population de la province âgée de 15 ans et plus — soit plus de 1,6 M de personnes — joue le rôle de proche aidant auprès d’un membre de la famille ou encore d’un ami. Ce soutien peut être d’ordre psychologique, émotionnel ou physique. Plus du tiers de ces proches aidants sont âgés de 45 à 54 ans (34,6 %) et les 55 à 64 ans représentent 35 % d’entre eux. « Considérant leur âge, ce sont plus de la moitié des proches aidants qui occupent un emploi. Cela représente beaucoup de personnes actives sur le marché du travail qui doivent composer avec la conciliation de leur vie professionnelle et du soutien et des soins prodigués à un proche ayant une incapacité », observe la professeure en gestion des ressources humaines Catherine Beaudry."

Pour en savoir plus sur l'étude de Mélanie Gagnon et Catherine Beaudry, cliquez ici

(Photo : Valerie Fournier photographe) Les professeures Catherine Beaudry (à gauche) et Mélanie Gagnon (à droite).