Actualités
Estrie
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

PAR GENTILLESSE, PAR AMOUR, PAR DEVOIR OU OBLIGATION

Le 28 janvier 2019

L’évolution de la condition de la personne aidée a pour incidence que la personne qui l’aide verra son lien relationnel transformé. L’on est peu à peu, plus qu’un partenaire de vie, que l’enfant de, qu’un être qui rend service. On est proche aidant.


On prend conscience que l’on devient proche aidant par la force des choses et non pas du jour au lendemain. Cette réalité s'installe petit à petit, évolue insidieusement et s’accentue au fur et à mesure que la personne accompagnée verra ses capacités diminuer.

Ainsi, l’on est graduellement plus qu’un partenaire de vie, que l’enfant de, qu’un être bienveillant et serviable. L’évolution de la condition de la personne aidée a pour incidence que la personne qui l’aide verra ses responsabilités, ses obligations et tâches s'accumuler. Ce lien, ce rôle protecteur vient nuancer différemment la relation : l’on est proche aidant.

Devenir proche aidant est une longue transition qui transforme le cours de notre quotidien et qui suscite un éventail d'émotions en dent de scie,  il faut bien l’admettre. Reconnaître l’importance de la place qui sera appelée à être prise auprès de l’autre permet de bien s’organiser pour y faire face. Quoi de plus normal que les proches aidants se questionnent, aient besoin de s'arrêter un moment et de chercher du soutien?

S’informer, c’est prévenir et s’outiller!

Quelle qu’en soit la raison, demander de l'aide n'est jamais simple. Toutefois, s'informer est un premier geste à poser pour s’outiller adéquatement, de recourir à des gens compétents qui pourront vous seconder dans ce rôle de personne proche aidante, mais surtout de prévenir l’isolement social, la détresse et l’épuisement. Cela abaisse aussi les facteurs de risques associés à la maltraitance. Un proche aidant informé et soutenu est un aidant en santé qui joue son rôle avec le sentiment de « bien faire ce qu’il est en mesure de faire » et ce, le plus longtemps possible.

Par où commencer?

Que ce soit dans le secteur du réseau communautaire (Centre d’action bénévole, Entreprise de services à domicile, Sercovie, Association de bienfaisance, Société Alzheimer Estrie, Parkinson Estrie, etc.) ou encore des entreprises privées et du réseau de la santé, il y a des gens qui peuvent vous aider à trouver ce dont vous avez besoin.

Les lecteurs de l’Appuilettre, savent bien qu’à l’Appui, on se plaît à répéter que pour obtenir la bonne information, le plus rapide est de faire appel gratuitement au Service Info-aidant : 1 855-852-7784. Une autre bonne pratique consiste à lire ou relire les contenus des infolettres préparées à l’intention des proches aidants d’aînés. D’ailleurs, les répondants au sondage maison effectué l’automne dernier ont mis en lumière que 45% des abonnés en avait fait la recommandation à un membre de leur entourage. Merci et poursuivez à formuler ce très bon conseil. L’important est d’être informé.

Un abonnement par courriel se fait en complétant le formulaire numérique ou l’hyperlien raccourci: https://bit.ly/2HpiuZV.
Pour l’exemplaire papier, un coupon à compléter se trouve à la dernière page de la version imprimée. Vous pouvez aussi téléphoner au 819 791-7771.