Les crédits d’impôt

Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Les crédits d’impôt

En tant que proche aidant d’aîné et selon votre situation, vous pouvez bénéficier - directement ou indirectement - de différents crédits d’impôt accordés au niveau fédéral et provincial.


Gouvernement Fédéral | Agence de revenu du Canada

Montant pour aidants familiaux

Si vous prenez soin d’une personne ayant une déficience des fonctions physiques ou mentales, vous pourriez avoir le droit de demander un ou plusieurs des montants suivants : montant pour époux ou conjoint de fait, montant pour une personne à charge admissible ou montant pour aidants naturels.

Pour être admissible, la personne doit être âgée de 18 ans ou plus et être à votre charge en raison d'une déficience des fonctions physiques ou mentales.

Rendez-vous sur la page Montant pour aidants familiaux sur le site Web de l’Agence du revenu du Canada pour plus de détails. Vous y trouverez notamment des informations sur le crédit d’impôt pour aidants familiaux qui est présenté à travers une vidéo explicative.

VIDEO : Crédit d'impôt aidants familiaux

Montant pour personnes handicapées

Votre proche pourrait demander ce crédit d’impôt non remboursable (montant qui réduirait son impôt à payer) s’il est admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées (CIPH). Pour obtenir plus de renseignements, consultez le guide Renseignements relatifs aux personnes handicapées.

Gouvernement provincial | Revenu Québec

Le crédit d’impôt pour aidant naturel

Ce crédit d'impôt est un crédit remboursable, qui comporte trois volets :

  • Crédit d'impôt que peut demander un aidant naturel prenant soin de son conjoint
  • Crédit d'impôt que peut demander un aidant naturel hébergeant un proche admissible (autre que le conjoint)
  • Crédit d'impôt que peut demander un aidant naturel cohabitant avec un proche admissible (autre que le conjoint)

Pour connaître les conditions et en savoir plus sur ce crédit d'impôt, cliquez ici.

Montant pour déficience grave et prolongée des fonctions mentales ou physiques

Votre proche pourrait demander ce crédit d’impôt non remboursable (montant qui réduirait son impôt à payer) s’il avait, au cours d'une année, une déficience grave et prolongée des fonctions mentales ou physiques. Cette déficience doit être attestée par un professionnel de la santé.
De façon générale, pour être considérée comme grave et prolongée, la déficience de votre proche doit :

  • avoir duré - ou il est prévu qu'elle dure au moins - 12 mois consécutifs,
  • avoir limité de façon marquée sa capacité à accomplir une activité courante de la vie quotidienne (voir, parler, entendre, marcher, éliminer, s’alimenter, s’habiller, fonctionner quotidiennement faute de capacités mentales ou physiques nécessaires).

Autres mesures fiscales

Il existe d’autres mesures fiscales, comme par exemple : maintien à domicile des aînés, frais engagés par un aîné pour maintenir son autonomie, relève bénévole, répit à un aidant naturel, personnes à charge ou encore frais médicaux.

Pour plus d’information, consultez les pages crédits d'impôt et crédits d’impôt pour les aînés et leurs proches sur le site Web de Revenu Québec.

Comme vous le savez, la fiscalité est un sujet complexe. Il est souvent recommandé de faire appel à un comptable ou un spécialiste des impôts pour remplir votre déclaration et bénéficier des crédits auxquels vous avez droit.

N’hésitez pas à appeler Info-aidant au 1 855 8 LAPPUI (1 855 852-7784), l’un(e) de nos conseiller(ère)s professionnel(le)s et qualifié(e)s vous accompagnera tout au long de votre parcours d’aidant et vous dirigera vers les ressources adaptées pour vous.


Sources

Mise à jour : 18 février 2016