Actualités
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Exercice et chaleur : savoir se protéger

Le 8 juillet 2020

Pendant la belle saison, il est normal de vouloir profiter de l’extérieur pour se garder en forme. Cependant, il faut faire attention aux coups de chaleur, et ce, même en dehors des périodes de canicule  ! Voici nos astuces.


Peut-on faire du sport lorsqu’il fait chaud ?

Selon la kinésiologue Karine Larose, il est effectivement possible de s’entraîner lorsque le mercure monte, mais pas sans préparation! Par contre, Santé Canada vous met en garde que vous êtes à risque de malaise et complication si vous souffrez :

  • de difficultés respiratoires
  • de problèmes cardiaques
  • d’une maladie mentale
  • d’hypertension
  • de troubles rénaux

Prenez le temps de consulter votre médecin afin de savoir si faire de l’exercice en période chaude est contre-indiqué pour vous.

S’hydrater

Aussi, on doit s’hydrater suffisamment! On boit deux grands verres d’eau (500 ml) deux heures avant l’effort. Pendant celui-ci, on boit au moins 125 ml d’eau toutes les quinze minutes et on s’assure de s’asperger le visage et le cou pour se garder au frais.

Finalement, après le sport, on se désaltère avec au minimum 500 ml d’eau pour compenser l’eau perdue durant la pratique.

 

Bien manger

Si votre situation vous permet de vous entraîner, tout d’abord, il faut savoir que bien manger avant, pendant et après est indispensable. Par bien manger, on veut dire : avoir un apport en glucides suffisant pour compenser la perte d’énergie supplémentaire durant l’effort lorsque la chaleur se pointe.

Alors, la veille, on absorbe plus ou moins 10 g de glucides par kg de poids et le jour même, on mange un repas riche en glucides quelques heures avant le sport, par exemple, une assiette de pâtes complètes.

Pendant l’exercice, on consomme environ 1 g par kg de poids pour chaque heure d’effort, exemple : deux boules d’énergie à l’heure.

Après l’effort, on se fait plaisir avec un verre de lait au chocolat ou un mélange du randonneur pour, encore une fois, refaire le plein de force.

Autres astuces à savoir

Évitez si possible de vous entraîner entre 10 h et 15 h, la période de la journée durant laquelle la chaleur est la plus éprouvante.

Outre votre bouteille d’eau et vos collections, prévoyez porter des vêtements respirants, un chapeau ou une casquette et des lunettes fumées en plus de vous enduire de crème solaire !

Il est aussi judicieux de savoir que les deux premières semaines chaleur, le corps s’habitue à la nouvelle température ambiante : il faut prendre soin d’écouter ses signaux physiques et y aller doucement, surtout au début. N’hésitez pas à changer d’activité pour réduire l’intensité de l’effort si cela s’avère nécessaire.

 

Pour conclure, mis à part en période de canicule, il n’y a pas de contre-indication à s’entraîner lorsqu’il fait chaud à condition de s’être bien préparé et bien protégé. Car oui, l’activité physique est primordiale pour une bonne santé non seulement du corps, mais également de l’esprit !


Sources