Actualités
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Rendre l'information juridique accessible - Entrevue avec Me Hélène Guay, avocate spécialisée en droit des aînés

Le 25 février 2019

Depuis 30 ans, Me Hélène Guay travaille en étroite collaboration avec les personnes aînées et leurs personnes proches aidantes. Elle œuvre à tisser des liens de confiance, afin de faciliter et démystifier les processus juridiques.


Connaître le droit des aînés

Le droit des aînés est une approche multidisciplinaire qui tient compte des besoins sociaux, légaux et de santé des personnes aînées. Parmi les actes exercés par Me Guay se trouvent le traitement des plaintes, la représentation devant les tribunaux et plus spécifiquement l’homologation ou la contestation d’un mandat d’inaptitude, l’ouverture d’un régime de protection ou les autorisations judiciaires des soins de santé.

Défendre les intérêts des aînés

Pour répondre aux intérêts des personnes aînées, Me Guay travaille selon trois principes fondamentaux : la transparence de ses services, le respect de la personne aînée et l’harmonie dans les échanges entre les personnes impliquées. Ces principes lui permettent d’assurer l’exercice des droits et l’autonomie de la personne aînée. « Avec l’âge, souligne-t-elle, les obstacles sont de plus en plus nombreux. Et la personne aînée peut avoir l’impression – à maintes occasions - de ne pas pouvoir faire de choix librement, de ne pas être respectée dans ses volontés. Rapidement, elle peut se laisser submerger par des sentiments de frustration et de tristesse. » Avant que cette situation ne s’installe, la personne aînée et ses proches doivent entreprendre des démarches pour favoriser le respect de son autonomie.

Tenir compte des personnes aînées et de leur entourage

Tout acte que Me Guay entreprend débute généralement par une évaluation de la situation, grâce à des discussions avec la personne aînée et les membres de son entourage, y compris les personnes proches aidantes ou mal-aidantes. Elle prône la nécessité de communiquer et de clarifier le rôle de chacun : «  Les personnes proches aidantes ont à cœur le respect de la personne qu’elles soutiennent; il est donc normal et primordial qu’elles puissent connaître leurs droits et leurs devoirs vis-à-vis de cette personne. » Elle préconise aussi de tenir compte des membres de l’entourage des personnes aidées et des personnes proches aidantes : « Les personnes proches aidantes peuvent être fragilisées par la fatigue, le manque de temps, de ressources… Dans ces cas-là, l’entourage proche – mais extérieur à l’acte de proche-aidance comme tel – peut se révéler un précieux allié. »

En ce Mois de la prévention de la fraude, Me Guay suggère qu’il faut d’abord présumer de la bonne foi et de la capacité de la personne aînée à évaluer une situation. Aussi, « Il est pertinent de rappeler que l’infantilisation et la condescendance dont peuvent être victimes les personnes aînées dans leur quotidien peuvent être les premiers signes de maltraitance financière », ajoute-t-elle.

Le respect, la communication, la préparation : autant de valeurs que Me Hélène Guay véhicule depuis 30 ans.

* * *

Biographie

Me Hélène Guay agit comme conseillère juridique, enseignante et conférencière, tout en priorisant la défense des droits par la représentation des personnes devant les tribunaux et lors de négociations en vue de règlements hors cour. Depuis le début de son parcours, elle cherche à diffuser l’information juridique, que ce soit par son implication au sein d’associations, comme celle du Barreau de Montréal, par la publication d’articles, par son enseignement ou par sa participation aux colloques du Barreau du Québec et à des conférences auprès de groupes de défense des droits portant sur des enjeux légaux d’actualité en matière de santé et de droits de la personne.