Actualités
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Mois de l’AVC : La cause des femmes mise en lumière

Le 20 juin 2018

Saviez-vous que les femmes sont touchées de façon disproportionnée par l’accident vasculaire cérébral, comme personnes atteintes ou comme proches aidantes? En ce Mois de l’AVC, Coeur+AVC souhaite sensibiliser la population à cette disparité.


Selon La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC (« Coeur+AVC » ), les femmes âgées sont les plus susceptibles de subir un accident vasculaire cérébral. Malheureusement, elles sont nombreuses à ne pas bénéficier d'un accès adéquat aux traitements, aux soins et à la réadaptation dont elles auraient besoin.

Cela s'explique notamment par le fait que plusieurs d’entre elles sont déjà proches aidantes. Devoir prendre du temps pour leur propre réadaptation alors qu’elles ont déjà des responsabilités, et y consacrer l’énergie nécessaire, crée une situation très délicate pour elles. Dans le bulletin sur l’AVC de la Fondation, la professeure Gail Eskes l’explique ainsi :

 Le fait qu’elles ont tendance à être des aidantes a d’importantes conséquences qui ne touchent pas seulement l’aide qui leur est offerte à leur retour à la maison après un AVC; lorsqu’une femme est déjà une aidante et qu’elle subit une atteinte, l’incidence sur son rôle et sur sa volonté à suivre un programme de réadaptation est considérable. Les femmes sont donc exposées à un risque supplémentaire, alors que leurs séquelles sont déjà plus importantes que celles des hommes. 

La Fondation offre toutefois des ressources qui s’adressent autant aux proches aidants qu’aux survivants de l’AVC, et dont les femmes peuvent bénéficier. Par exemple:

  • Programme La vie après un AVC : un programme communautaire pour les survivants et les aidants sous forme d’ateliers d’apprentissage en groupe. Le programme est d’une durée de six semaines, et les rencontres sont dirigées par un professionnel de la santé.
  • Guide Votre cheminement après un AVC : un guide complet de 126 pages qui permet de comprendre l’AVC et ses conséquences et fournit une foule de conseils, de stratégies et d’informations sur les services de soutien, les dispensateurs de soins et les réseaux de survivants d’un AVC.
  • Guide Prendre en main son rétablissement : un guide sur les recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC.
  • Communautés en ligne : en vous joignant à la communauté des aidants ou à celle des survivants, vous prendrez contact avec des gens des quatre coins du pays, unis pour améliorer leur rétablissement et leur qualité de vie.
  • Site Web : la section AVC regroupe l’ensemble de l’information pertinente et validée par des professionnels sur la prévention, le traitement et la vie après un AVC.
  • Il existe également plusieurs ressources offertes dans le milieu communautaire vers lesquelles Cœur+AVC peut diriger les aidants.

Pour mieux comprendre comment les femmes sont particulièrement touchées par les maladies du cœur et l’AVC, consultez le bulletin sur l'AVC 2018 de la Fondation qui dresse un portrait complet de la situation.

LIRE LE BULLETIN SUR L'AVC 2018