Actualités
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Se préparer aux rendez-vous médicaux - 1ère partie

Le 21 septembre 2017


Soutenir une personne aînée en perte d’autonomie implique des tâches et des activités de toute sorte, dont certaines concernent sa santé. Comme proche aidant, vous êtes régulièrement amené à interagir avec des intervenants du milieu de la santé. Il peut arriver que vous vous sentiez dépassé devant les nombreuses préoccupations de la vie quotidienne ou mal à l’aise lors d’une rencontre avec un professionnel, et c’est normal.

 

Ce mois-ci, nous vous proposons quelques conseils pour vous outiller et, surtout, favoriser votre bien-être dans cet aspect de votre rôle : 

  • Informez des proches de cette rencontre, afin qu’ils puissent vous offrir leur soutien (avant ou après).
  • Tenez un journal dans lequel vous pouvez inscrire vos questions, commentaires, préoccupations, inquiétudes en vue de la prochaine rencontre, etc.
  • Demandez-vous dans quelle période de la journée, ou de la semaine, vous vous sentez le mieux disposé à participer à une rencontre avec un professionnel de la santé qui intervient auprès de votre proche aidé. 
  • Accordez-vous un moment avant et/ou après la rencontre pour vous détendre (respirer calmement, appeler un ami, faire une activité agréable, etc.)
  • Lors du rendez-vous, n’hésitez pas à parler en toute franchise de vos émotions, de vos inquiétudes, de vos préférences et de vos attentes. Encouragez votre proche à faire de même.
  • Si vous vous sentez mal à l’aise à l’idée de discuter, avec l’intervenant, de certains enjeux liés à la situation de votre proche aidé alors que ce dernier est à vos côtés, n’hésitez pas entrer en communication avec l’intervenant, avant ou après la rencontre. Vous pourrez ainsi clarifier certains points avec lui.
  • Réservez-vous du temps pour nommer vos émotions, exprimer vos craintes et faire part de vos insécurités. La ligne Info-aidant est un espace confidentiel, professionnel et gratuit, où obtenir une écoute attentive, de l’information et des références.

 

Il ne s’agit là que d’un point de départ! N’oubliez pas que vous possédez de nombreuses ressources et compétences insoupçonnées, inexploitées ou ne demandant qu’à être développées. De plus, rappelez-vous que la proximité avec votre proche fait de vous un témoin privilégié de ses multiples réalités et, ce faisant, vous détenez des informations difficilement accessibles aux professionnels de la santé. Les professionnels de la santé ont leurs expertises, de même que vous avez la vôtre, et celle-ci est toute aussi précieuse.