Actualités
Appelez Info-aidant au 1 855 852-7784

Prévenir la déprime saisonnière

Le 31 octobre 2016

En automne et en hiver, la réduction des heures d’ensoleillement entraîne des changements sur l’horloge biologique et la production d’hormones, et cela joue un rôle sur l’humeur. C’est pourquoi nous parlons de déprime ou de dépression "saisonnière".


Qui est touché?

Au Canada, environ 1 personne sur 5 est affectée par la déprime saisonnière, qui consiste en un manque d’énergie et une fragilité du moral. La dépression saisonnière, quant à elle, est moins fréquente mais plus grave puisque la personne qui en souffre peut avoir de la difficulté à accomplir ses activités quotidiennes. C’est une condition qui doit être discutée et suivie avec un médecin. Les femmes sont davantage touchées que les hommes par ces changements d’humeur.

Comment prévenir ou atténuer les symptômes de la déprime saisonnière?

Comme proche aidant, il est primordial de maintenir un niveau d’énergie optimal pour accomplir votre rôle :

  • Bougez! Si votre agenda le permet, prenez l’air au moins une heure par jour. Pourquoi ne pas profiter de votre heure de lunch pour aller marcher?
  • Exposez-vous à la lumière! Si vous êtes à la maison, laissez entrer un maximum de lumière à l’intérieur de chez vous.
  • Mangez sainement! Vous donnez ainsi à votre organisme les nutriments essentiels pour rester énergique.

Enfin, la luminothérapie est une solution complémentaire qui a fait ses preuves. Nous vous suggérons toutefois de bien vous renseigner pour savoir si cette option vous convient puisque pour être efficace, la luminothérapie doit être exécutée de façon adéquate.